Comment photographier un tableau

Il n'est pas facile de produire une bonne photographie d'une peinture ou d'un dessin, encadrés ou non. L'expérience montre que des reflets gênants altèrent souvent l'image. Pour obtenir les meilleurs résultats, voici quelques recommandations:

UK flag

Deutsche Flagge

Bandera española

  1. Éviter la lumière du soleil ou une lumière électrique directe
    Idéalement, il faut prendre la photo sous un ciel couvert qui ne produit aucune ombre. La lumière électrique change aussi les couleurs, et leur donne une teinte jaune. On peut corriger la couleur avec un logiciel ad hoc (je m'en charge), mais il est extrêmement difficile d'éliminer les reflets. Assurez-vous de désactiver le flash de votre appareil !
  2. Positionner le tableau
    La lumière doit être totalement homogène. Il faut éviter que le photographe lui-même apparaisse sur la photo, en ombre ou en reflet. Vérifier cela dans le viseur de votre appareil:
    a) le photographe n'apparaît pas en ombre;
    b) il n'y a aucun reflet.
    Les peintures ont souvent une surface un peu brillante qui a tendance à produire des reflets. Pour les dessins et aquarelles, le mieux est de retirer le verre de protection s'il y en a un.
    Faire plusieurs essais de positionnement de l'œuvre photographiée et de l'appareil photo, sous différents angles. Une légère distortion de la perspective est préférable à un reflet.
  3. Si vous prenez la photo à l'intérieur
    Comme vous ne pouvez pas utiliser le flash, il y aura peu de lumière, et le temps de pose sera assez long (plusieurs dixièmes de seconde), ce qui cause un risque de flou. Il faut donc être parfaitement immobile ou utiliser un trépied. Si possible, il vaut mieux prendre la photo à l'extérieur sous un ciel couvert, ou sous une tente (incolore). Dans ces conditions, l'usage du trépied n'est pas nécessaire.
  4. Perspective
    Essayez de minimiser les effets de perspective: l'image devrait être un rectangle, pas un trapèze. On peut toutefois corriger les effets de perspectives (je m'en charge) à l'aide d'un logiciel de retouche, tel que Photoshop.
  5. Bien cadrer
    Laisser une petite marge autour de l'image, pour vous assurer que rien n'y manque (par exemple la signature). Éviter cependant que cette marge soit trop grande, ce qui pourrait altérer les couleurs ou le contraste de l'image.
  6. Les petits dessins et aquarelles peuvent être numérisés avec un scanner
    On obtient alors souvent de meilleurs documents qu'avec un appareil photo. Il faut être très soigneux pour éviter d'endommager l'œuvre. Les dessins ou aquarelles encadrés ne peuvent généralement pas être scannés.
    Vérifiez que la définition de votre scanner est d'au moins 300 ppp (points par pouce, en anglais dpi). Assure-vous aussi qu'il n'y a aucune poussière sur la surface de votre document ou de votre scanner.
    Les mêmes recommandations s'appliquent si vous numérisez une photo ou un document imprimé. Dans le cas de magazines, de journaux ou de livres, appliquez l'option "éliminer la trame" lorsqu'elle est disponible sur votre scanner. Pour les documents originaux (non imprimés) cette option est inutile ou nuisible.
  7. Taille de l'image numérisée
    • Pour la généalogie en ligne, la taille minimum des images scannées ou photographiées doit être de 500 pixels dans leur plus petite dimension. Les appareils photo numériques d'aujourd'hui fournissent des images de 3000×2000 px, et les plus performants 6000×4000 px, voire plus.
    • Pour une projection ou une impression, la taille doit être la plus grande possible, donc au minimum 2000 px de large ou de haut. Pour un scan, utiliser une résolution de 600 ppp ou plus.
    • En conséquence, une bonne photo au format JPEG peut avoir un "poids" de plusieurs MB (méga-octets). Attention : certains services de messagerie électronique n'autorisent pas les messages de plus de 5 ou 10 MB.

Mise à jour 5 juin 2013

© Δαρδελ