Généalogie Dardel - Fiche Individuelle
Généalogie Dardel - Fiche Individuelle
NomMarc Amiod* de Dardel , 40
Naissance1933-10-29, Neuchâtel
Décès2013-03-17
ProfessionNotaire et avocat à Neuchâtel32
ÉtudesLicencié en droit (1956)
Cause du décès{Fibrose pulmonaire}
PèreLouis Axel Otto de Dardel , 26 (1899-1963)
MèreFrançoise Jeanne de Montmollin , 39 (1913-2016)
Conjoint(e)s
Naissance1930-07-07, Genève
Décès2002-12-08, Neuchâtel1
PèreErnest Joseph Rey , 1340
Mariage1959-05-16, Saint-Blaise (NE)
EnfantsPhilippe , 322 (1960-)
 Christophe , 323 (1962-)
Notes pour Marc Amiod* de Dardel
Licencié en droit (1956).
Capitaine d'artillerie. Député au Grand Conseil neuchâtelois (1973-1989). Président de la Fédération Romande Immobilière (1994-1998). Interêts divergents avec son cousin germain Jean Nils* de Dardel (Secrétaire Général de l'Association des Locataires, fédération romande).
Président de l'Association neuchâteloise des skieurs de fond et de randonnée.33,34 Intendant de la fondation de l'hôpital Pourtalès.
En 1999, il était à la tête du comité organisateur de la grande réunion Dardel à Saint-Blaise et Marin, qui rassembla 420 participants Dardel et alliés.
À propos de son prénom peu usité : Amiod, il semble que le fonctionnaire d'état-civil ait tiqué au moment de son inscription sur le registre, ce qui conduisit ses parents à l'appeler officiellement Marc, mais son nom d'usage a toujours été Amiod.

Notice nécrologique:
Un libéral dans le bon sens du terme, courageux et intègre, très respecté même s’il n’était pas toujours politiquement correct: tel était, selon l’un de ses proches amis et ancien associé, Amiod de Dardel, avocat et notaire à Neuchâtel, décédé dimanche matin à 79 ans à la suite de complications respiratoires.
Un libéral considéré encore aujourd’hui comme l’un des piliers du PLPPN, "l’éminence grise du parti". Amiod de Dardel a siégé au Grand Conseil neuchâtelois durant quatre législatures, de 1973 à 1989, ainsi qu’au Conseil général de la ville de Neuchâtel.
Outre son engagement politique, le notaire présida la Chambre immobilière neuchâteloise et, charge plus importante encore, la Fédération romande immobilière, dès 1994. Il fut aussi le premier président du Conseil notarial neuchâtelois.
Amiod de Dardel multiplia les engagements, que ce soit, durant de longues années, à la présidence de Neuchâtel Ski de fond, ou à celle du groupe neuchâtelois de la Nouvelle Société helvétique. Grand marcheur, il était un membre assidu des jeudistes du Club alpin suisse, qui partent randonner chaque jeudi et par tous les temps. L’âge venant, et la fatigue se faisant sentir, il avait même fondé le groupe B: pour les randonneurs moins téméraires, se souvient Philippe de Dardel, l’un de ses deux fils.
En février, c’est encore lui qui avait rendu hommage à feu Jean Cavadini, son collègue libéral, à l’occasion des mises des vins du Domaine de l’Hôpital Pourtalès. Mais dimanche matin, Amiod de Dardel a rejoint son épouse Marguerite, décédée en 2002. Il laisse derrière lui une grande tribu, et en premier lieu ses fils, ses petits-enfants et sa mère, qui a fêté ses 100 ans au début de l’année. Nous leur présentons nos plus sincères condoléances.
L’Express, Neuchâtel, mardi 19 mars 2013
Notes pour Marguerite Eveline (Conjoint(e) 1)
Présidente de la Fédération romande des consommatrices en 1971.35
Dernière modification 2016-12-28Créé le 2018-05-12 avec Reunion
Formulaire de mise à jour

© FD 2018