Généalogie Dardel - Fiche Individuelle
Généalogie Dardel - Fiche Individuelle
NomLouise Françoise Thorens , 1238
Naissance1842-01-01, Saint-Blaise (NE)
Décès1919-03-10, Saint-Blaise (NE)
Cause du décèsHémorragie cérébrale
PèreAbraham François* Thorens , 3908 (1810-1890)
MèreFrançoise Louise* Dardel , 3907 (1801-1882)
Conjoint(e)s
Naissance1838-03-15, Saint-Blaise (NE)
Décès1904-04-14, Saint-Blaise (NE)
ProfessionÉconome, historien
PèreJean Louis Dardel , 742 (1800-1864)
MèreSuzanne Marguerite Dürr , 1236 (1800-1876)
Mariage1867-03-05
EnfantsLouis Alexis* , 756 (1867-1921)
 Jean Émile , 4060 (1867-1867)
 Marie Esther* , 1239 (1869-1948)
 Jean Émile , 757 (1870-1937)
 Bertha Antoinette* , 1243 (1872-1941)
 Louise Augusta (Tata) , 1249 (1873-1932)
 Lucie Hedwige* , 1250 (1876-1957)
 Max Léon , 758 (1878-1967)
 Paul Étienne , 4074 (1883-1883)
Notes pour Numa Alexis* dit Zaché (Conjoint(e) 1)
Économe de la maison de santé de Préfargier (1863-1883). Historien de Saint-Blaise, préhistorien. Découvre avec ses amis Hermann Zintgraff (pharmacien) et Guillaume Ritter (ingénieur) les vestiges de la cité lacustre de La Tène en 1876. 2500 objets remis aux musées de Zürich et de Berlin.223
Il semble qu'il soit aussi (en 1899) le propriétaire de l'auberge du Cheval-Blanc, acquis par Jean Dardel (ID 102) en 1691.224

Notice nécrologique225
Le Comité du Musée neuchâtelois vient de faire une nouvelle perte en la personne d'un de ses anciens membres, M. Alexis Dardel-Thorens, mort à Saint-Blaise le 14 avril 1904. Né le 15 mars 1838, M. Dardel était fixé à Préfargier, où il résida une vingtaine d'années en qualité d'économe de l'établissement de ce nom, lorsqu'il commença à former sa collection d'antiquités lacustres. Il était à portée de la Tène et du Pont de Thielle, c'est-à-dire admirablement placé pour faire des fouilles fructueuses, auxquelles semblaient d'ailleurs le prédestiner son goût naturel pour l'archéologie et son remarquable flair de chercheur. Il fit de ses trouvailles l'objet de communications intéressantes à la Société d'histoire, et notre collègue, M. William Favre, invité par son exemple, ne tarda pas à fouiller à son tour les lieux d'où l'on tirait tant de pièces de prix. M. Dardel vendit, il y a quelques années, sa collection au Musée national.
Mais sa maison de Saint-Blaise a vu s'accumuler bien d'autres trésors recueillis dans ce village où résidèrent pendant la révolution tant d'émigrés. Bibelots précieux, argenterie, étoffes, éventails, objets de toilette, meubles, livres, etc., que de choses charmantes et rares l'habile collectionneur avait rassemblées! Auguste Bachelin, qui le voyait à l'oeuvre, le fit entrer dans le Comité du Musée, dont il fit partie dès 1874 jusqu'en 1881. S'il n'a pas collaboré fréquemment par la plume à notre œuvre, il mettait au service de ses collègues son expérience, toute sa sagacité, et cet intérêt vif et curieux qu'il a toujours porté au passé de notre petit pays.
LE COMITÉ.

——————————————————————————————————————
Saint-Blaise. — Jeudi est mort à Saint-Blaise, M. Alexis Dardel-Thorens, ancien économe à Préfargier, bien connu dans toute la Suisse pour la magnifique collection d'objets lacustres qu'il avait recueillie sur les rives de notre lac. Esprit intelligent et fureteur, collectionneur dans l'âme, M. Alexis Dardel était certainement l'homme le mieux au courant de l'histoire locale de Saint- Blaise dont il avait fait avec prédilection l'objet de ses études.
Feuille d'avis de Neuchâtel, 16 avril 1904, p.3
Dernière modification 2004-05-30Créé le 2019-08-29 avec Reunion
Formulaire de mise à jour

© FD 2019